mercredi 8 mars 2017

[WIP] Au nom de l'Empereur

Voici quelques figurines commencées pour ma bande destinée à être utilisée avec Au nom de l'Empereur.
La plus grosse partie des pièces provient de boîtes de chez GW.

Pour le moment j'ai commencé tranquillement : un missionnaire et deux pèlerins / fanatiques, afin de voir où cela me mène au niveau visuel. Pour les figurines suivantes, j'ai déjà quelques idées dont il faut que j'étudie la faisabilité… Le but est aussi de créer une unité de style entre les différents personnages.

J'ai commencé léger sur l'armement, histoire de ne pas trop flamber le budget en points et de ne pas me retrouver en sous-nombre…

Le côté "je-tape-dans-des-références-différentes-et-je-mélange-les pièces" me plaît beaucoup : cela me permet de voir une nouvelle façon d'utiliser mes boîtes de figurines et de sortir un peu des sentiers battus…













mardi 7 février 2017

Confrontation Resurrection



Il semblerait que le cadavre de Confrontation bouge encore… ^^

Plus d'infos sur le site des éditions Sans Détours, ou sur le PDF officiel par ici.


À suivre…

dimanche 15 janvier 2017

Prise de conscience…

Voici une nouvelle année qui commence…

Meilleurs vœux à tous !


Cela fait quelques mois que je teste la « méthode Morikun » ™©®, qui consiste simplement à acheter moins, afin d'éliminer les stocks de plomb / plastique / résine, dont nous sommes particulièrement friands…

J'avoue que le principe me plaît bien : en achetant moins, je me consacre à ce que j'ai déjà acheté
qui traîne dans des cartons. Au-delà de l'impact financier mensuel, c'est un mode d'achat qui est remis en cause : moins impulsif, plus réfléchi, plus frustrant aussi… ^^

Depuis des années, j'empile, je stocke, je répertorie… je peins aussi, régulièrement, je joue moins
par contre…

Si beaucoup de sorties actuelles me laissent froid, j'avoue que certaines initiatives  personnelles me plaisent beaucoup : Red Button's Nation, Au Nom de l'Empereur, 1pKT, 2184 Generation War, Rogue Stars…
Ces projets ont en commun leur aspect « libre » qui me plaît beaucoup.
Red Button's Nation, Rogue Stars et 2184 Generation War sont clairement génériques : on y met ce qu'on veut en terme de figurines.
Au Nom de l'Empereur et 1pKT sont quant à eux plus axé au niveau figurines sur les productions GW, encore que…

Dans ces deux cas de figure, peu m'importe : mes stocks sont suffisamment importants…

En dehors de ces quelques productions, il y a aussi dans mes réserves des choses qui ne sont plus trop d'actualité, mais dont le côté affectif est encore très fort, par exemple Confrontation.

Au travers de cette nouvelle façon de voir un loisir prenant, il y a aussi le plaisir de prendre enfin le temps de ressortir les « vieilleries », de les monter, de les peindre, et des les intégrer dans un corps de règles génériques qui me permettra de les utiliser enfin !

C'est aussi l'occasion de faire du tri : pourquoi continuer à occuper de la place avec des choses qui ne serviront plus ? À part certaines choses très typées (Confrontation, encore !), il y a pas mal de choses achetées sur un coup de tête et rangées dans des cartons qui ne reverront plus la lumière du jour…
Autant faire de la place.

Dernièrement, j'ai fait une vente de Briskars à Thanatos. Enfin, ça devait être vente, jusqu'à ce qu'il me dise qu'il pouvait soit acheter mes figurines, soit m'en proposer d'autres à l'échange, si cela m'intéressait…
Comme je suis quelqu'un de poli, je lui ai demandé ce qu'il avait à proposer…
C'est comme çà que j'ai échangé mes Briskars contre des Wolfens et des Morts-Vivants pour Conf'…

Bon. Dans ce cas-ci, pour ce qui est de faire de la place, c'est un peu raté…

Mais c'est intéressant, dans le sens où ce déplacement de stock redonne de la vie aux figurines concernées : Thanatos souhaitait acheter / échanger des figurines Briskars, avec un projet d'utilisation derrière.
Moi je n'en faisais rien…
Il y a dans ce que je suis en train de mettre en place au niveau du loisir une sorte de consommation plus
« responsable » que j'aime beaucoup, qui va à l'encontre des surenchères démesurées proposées par les financements participatifs à la mode : Zombicide, Conan, Drakerys, Mythic Battles : Pantheon, et j'en passe.
Ces financements proposent une quantité énorme de figurines, des extensions, etc. Au final, combien d'entre ceux qui investissent dans ces projets sortiront leur boite plus de 3 ou 4 fois par an, et surtout, combien termineront la mise en peinture de ces quantités monstrueuses de figurines qui leur tombent dessus ?

Après, il n'y a pas de règles. Chacun vit son loisir comme il l'entend, c'est ce qui rend les échanges plus riches.

2016 a été consacrée essentiellement à Red Button's Nation. Environ 10 mois sur les 12 que compte l'année. Ces 10 mois m'ont permis de me monter une bande à plus de 1000 points, figurines et véhicules compris.
Reste les décors : j'ai commencé, mais là, j'ai envie de passer à autre chose pendant quelques temps avant de m'y remettre.

Pendant cette période, j'ai acheté. De moins en moins. De temps en temps un coup de cœur, comme le starter du Matriarcart (Ordre Vert) pour Eden, ou un lot Deadzone v1.0 qui était déstocké sur le net. D'ailleurs, sur ce coup là, j'en ai entraîné quelques uns avec moi… ^^

L'impression de moins m'éparpiller dans des projets à l'intérêt éphémère (pour moi) m'a permis de produire beaucoup plus en me concentrant sur un seul projet, en l'occurence, dans le cas présent RBN. Quand, arrivé à la fin de l'année 2016 je fais un point sur le résultat, j'ai franchement l'impression d'avoir fait avancer le schmilblick de façon significative, et ça me plaît bien !

Pour 2017, plusieurs mini projets me tentent bien : Rogue Stars, Au Nom de l'Empereur, mon Space Crusade à remettre en état…

… et Confrontation aussi : l'arrivée de nouvelles figurines a relancé la machine !

La peinture des Wolfens de Thanatos me plaisait bien, j'avais juste quelques divergences esthétiques à propos de la couleur des dents, des griffes, et autres bricoles… rien de bien grave. Je me suis dis que cela pourrait être amusant de faire les retouches en gardant la peinture d'origine : d'abord, l'exercice est intéressant, et ensuite je garde des figurines peintes, dont le choix de couleurs me plaît.
Pour le moment j'ai repris deux fils d'Yllia : un Repenti et un Guerrier, pour lesquels j'ai également refait le soclage, pour qu'il soit assorti à celui que j'avais fait précédemment pour les miens.










Entretemps, je suis retourné farfouiller sur le site de c12, où j'avais vu une technique simple et rapide pour peindre de la peau d'orque. N'ayant jamais osé en peindre, de peur que le rendu ne soit pas à la hauteur de mes espérances, je me suis lancé en suivant son tutoriel. Mon résultat est différent du sien, mais il me plaît bien. J'en ai peint quatre dans la foulée, deux guerriers Chacal et deux arbalétriers orques.




















Je risque d'avancer moins vite, parce que je vais prendre le temps. Je vais continuer à suivre les posts sur les forums, mais avec du recul, sans perdre de vue que je pourrai avoir un coup de cœur sur tel ou tel projet. Mais il est clair qu'aujourd'hui je réalise une chose, l'escarmouche m'attire plus que jamais, le fluff m'éclate, par contre les règles de jeu trop importantes et trop compliquées ne me passionnent plus et le combat de masse non plus…



dimanche 25 décembre 2016

Joyeux Noël !

J'en rêvais, Madame Wallach l'a déposée au pied du sapin… Joyeux Noël à tous !




jeudi 15 décembre 2016

Au nom de l'Empereur : la version 4.0 est là !



C'est tout chaud, c'est sorti ce matin !

Version 4.0 mise à jour par DV8. Pas de grands changements sur le fond, mais une refonte complète de la mise en page qui rend la lecture plus vivante et plus agréable.

Je ne peux que vous conseiller d'aller la télécharger vite. Très vite.

Vous pouvez accéder à cette version 4.0 par le fil de discussion sur Warmania, ou, si vous êtes pressés, sur le Google Drive dédié.

Bonne lecture !




mercredi 9 novembre 2016

Au nom de l'Empereur



Au nom de l'Empereur est un jeu d'escarmouche dans l'univers de Warhammer 40 000.
Toutefois, le mécanisme des règles n'est en aucun cas compatible avec celui de Warhammer 40 000.

Au nom de l'Empereur est un jeu permettant de simuler une escarmouche avec des forces comprenant
4 à 10 figurines par camp. Chaque joueur compose une escouade conduite par un inquisiteur, un agent
du Chaos ou autre.
Les escouades s'affrontent ensuite joyeusement, soit sur la base d'un scénario à objectif, soit dans un but
de poutre pure, au choix. Encore qu'à mon sens un jeu avec une base scénaristique est nettement plus intéressant.

Chaque joueur a 200 points à sa disposition pour monter son escouade.

Le livre de règles contient les règles proprement dites, quelques pages, ainsi qu'une grande quantité d'annexes apportant des précisions sur la façon de créer son escouade, la valeur de l'armement, la façon
de personnaliser son armement (vous pouvez utiliser des armes hors liste, et calculer selon quelques paramètres précis leur valeur en point), les alliances, l'utilisation de psykers, etc.

D'une manière générale, plus votre table contient de décors, mieux c'est ! Pour une partie à deux joueurs, une table d'une surface de 1,20 m x 1,20 m est recommandée, et pour trois à quatre joueurs, vous serez plutôt sur une table faisant 1,80 m x 1,20 m.

Pourquoi je vous parle de cette règle ?

Parce qu'elle est gratuite ! Sortie à l'origine en anglais, et portant le nom poétique de In the Emperor's Name. Elle a été traduite en français par DV8.

Voici donc un lien vers la page Warmania qui présente le jeu dans sa version française. Et un autre vers
le blog de DV8.

À noter que le jeu a aussi un groupe facebook. Lorsque vous vous serez inscrits, vous pourrez télécharger
le fichier pdf de règles. Si vous êtes réfractaire aux réseaux sociaux (bienvenue au club), vous pourrez trouvez ce que vous chercher dans les différents numéros du Blogurizine, de 20 à 24.
En voici le détail :
– Règles Vf dans le Blogurizine n° 20, pages 101 à 132.
– Listes des Forces de l'Impérium (1) et des Forces du Chaos dans le Blogurizine n° 21, pages 124
   à 134.
– Aide de jeu dans le Blogurizine n° 22, pages 160 à 163.
– Liste des Forces de l'Impérium (2) dans le Blogurizine n° 23, pages 204 à 205.
– Aide de jeu Le réveil de la Ruche, dans le Blogurizine n° 24, pages 142 à 145.

Soyez gentils : le lien du numéro 21 pose problème, je n'y suis pour rien… ^^

Les créateurs de la version originale ont mis en place un outil de création d'escouade, en anglais, of course, que vous pourrez utiliser après vous être inscrits. Vous le trouverez ici.

Au niveau des figurines, vous pouvez vous inspirer de ce qui se fait pour Inquisimunda : des figurines plus
ou moins lourdement converties, dans un style gothique très sombre, dans l'esprit de ce que peut faire John Blanche. Vous trouverez énormément d'inspiration en cherchant sur la toile.

J'ai l'intention de commencer prochainement mon escouade. Le peu de figurines nécessaires pour jouer en 200 points permet allégrement de se faire plaisir, en réalisant plusieurs escouades différentes.

lundi 7 novembre 2016

Rogue Stars



Rogue Stars, c'est le petit dernier de chez Osprey. Les règles sont écrites par Andrea Sfiligoi, connu essentiellement pour avoir créé la série des Song of Blades and Heroes et autres suppléments.

Rogue Stars est une règle de jeu d'escarmouche scifi générique.

Générique, mais Northstar dans le cadre de son partenariat avec Osprey a déjà sorti 16 figurines disponibles à la vente via le Nickstarter (système de précommande) habituel. Les figurines seront vendues à prix préférentiel jusqu'au 4 décembre.


Illustration du bundle livre de règles + toutes les figs : 60 £.

Personnellement, je suis mitigé… Certaines figurines me semblent assez réussies, d'autres par contre moins…

Pour en revenir au jeu, il s'agit donc d'un jeu d'escarmouches scifi. Vous pourrez choisir de vous faire une bande de pirates, de mineurs, de marchands, de cultistes, de cyborgs, etc.
Aux personnages de cette bande, il vous faudra attribuer des disciplines tactiques (Tireur d'Élite, Déterminés…), puis leur acheter des «traits », qui vous permettront de donner une identité propre à chaque personnage. Pour ce faire vous disposerez d'un budget de 200 points.

Les bandes sont prévues pour un effectif de 4 à 6 figurines sur une table 90 x 90 cm. Le jeu est fourni avec une vingtaine de scénarios. Les dés utilisés sont des d20.

Difficile d'en dire plus pour le moment. Osprey se garde l'exclusivité de la vente pour le mois de décembre, (pas fou non plus, Noël, toussa…) et à partir de janvier 2017, tenez-vous bien :

– …


Tenez-vous bien, s'il vous plaît…

Merci.

Donc disais-je, à partir de janvier 2017, Rogue Stars sera publié en français !

C'est Treps qui s'y colle, par l'intermédiaire à la vente de Vialudibunda.

L'ouvrage sera commercialisé aux alentours de 15,00 €, si je ne dis pas de bêtises.

Le site de Vialudibunda ne propose pas encore d'informations relatives à la Vf de Rogue Stars, mais Treps
a mis en place un groupe facebook s'appelant Rogue Stars France.
Si vous souhaitez obtenir plus de détails quant à la mécanique de jeu et à la constitution de bandes,
je vous invite à aller y faire un tour.

Pour ma part, je ne crois pas investir dans les figurines de chez Northstar, mais cela ne m'empêchera pas de me ruer sur la Vf dès qu'elle sera disponible.
Jusque là, je vais mettre le temps à profit pour me trouver de quoi faire une bande sympathique !